La Cantine : Retour vers le Goût(er).

LaCantina

Vincennes, à deux pas de Paris. Niché en son cœur un restaurant aux portes d’un rouge chatoyant : La Cantine. Seul son nom dégage déjà beaucoup de convivialité. Et pour mettre dans l’ambiance, la décoration est volontairement un peu désuète, dotée de chaises comme on en trouvait dans nos écoles, et d’objets de tous les styles des années 50 aux 90s voire bien avant, le tout pour que l’on se sente bien, comme à la maison. «La déco rien de plus simple, j’ai vidé toutes mes box, fait du tri, peint certaines choses et avec pas mal de blagues et de proverbes. Les tableaux se sont ajoutés à tout cela, merci Le Bon Coin aussi…» dit Olivier Marjollet propriétaire du lieu, jamais à court d’humour et dénergie.

 

DSCF1037Résidant à Vincennes depuis sa naissance – «Cela dépend de la personne que j ai en face de moi, mais on va dire que j’ai plutôt vers les 40ans…» rit-il – il ouvre La Cantine il y a quatre ans avec un associé. Un départ qui fut un peu chaotique «Imaginez vous travaillez avec avec quelqu’un qui n’aimait pas les clients» explique Olivier.  «Pour le nom [La Cantine] j’étais un peu alcoolisé, et en cherchant des noms de bars avec mes amis, j’ai fini par lancer La Cantine des Loulous. Et après La Cantine a fait son chemin…». Et depuis 18 mois c’est un retour gagnant lorsque qu’Olivier reprend le restaurant avec sa sœur Muriel: «Elle y est pour beaucoup à l’embellissement et à l’ambiance qui règnent dans ce petit troquet …» insiste-t-il.

DSCF1050

C’est là tout l’attrait de ce restaurant, il régale tout en mettant dans une atmosphère qui donne le sentiment de rajeunir un peu et de replonger dans le monde de l’enfance, le tout bercé par une playlist variant entre Soul, Blues et Jazz. Mais alors les plats dégustés sur place n’ont pas le moindre rapport avec ce qu’on nous servait en primaire au moment de la pause déjeuner. Steak au jus de foie gras, poulet avec sauce écrevisses. Ô surprise. Des plats aux saveurs improbables, des plats traditionnels et gourmands, des plats représentatifs de la gastronomie française. «J’ai toujours voulu faire une carte qui me ressemble, varier les plaisirs et les saveurs, sans bien sûr aller dans la cuisine moléculaire, mais une cuisine maison avec quelques touches personnelles, camembert rôti au miel ou bien le tiramisu Nutella… au choix!» s’enthousiasme Olivier.

DSCF1072

DSCF1074

La Cantine propose une cuisine du marché, à base de produits frais et de saison : «Je me fournis à Rungis et chez deux fermiers qui viennent pour me faire profiter de leurs produits frais et a prix très correct».

Aux décor atypique et ambiance conviviale vient s’ajouter de grands bocaux de rhums qui ne passent vraiment pas inaperçus, exposés le long du comptoir. Des rhums arrangés maison, une multitude de saveurs! «Pour le concept des rhums, je n’ai pas fait exprès, j’ai commencé à en faire cinq ou six pour mes amis qui venaient me voir. Puis, au fur et à mesure les client m’ont posé des questions, voulaient goûter, en reprendre, tellement improbable que pour les premiers rhums nous ne savions même pas combien les vendre …»

DSCF1098

Un accueil très sympathique, les plats sont bons, du rhum à gogo pour les amateurs, et profiter du château de Vincennes situé juste à côté pour une petite marche digestive. Le must? Tous les dimanches des musiciens accompagnent agréablement le brunch.

Et lorsqu’il n’est pas affairé entre deux bocaux de rhums et une ambiance musicale lors du brunch dominical, Olivier aime se balader dans les rues parisiennes : «J’aime bien aller flâner sur les quais d’Orsay ou bien dans Le Marais, toujours ambiancé!»

Propos recueillis par Les P’tits Parisiens.

La Cantine

10 Rue Victor Basch, 94300 Vincennes

01.43.28.48.72

Pour suivre l’actualité de La Cantine c’est par

Pour réserver une table à la Cantine c’est par ici

 

Leave us a Message