Un Avenir de Lire

Un Avenir de Lire

Rue Oberkampf. Une rue aussi composite que les pratiques sociales qui s’y jouent, entre proximité et centralité des loisirs. Loisir de lire. Il est bon de s'enfiler par une porte pour retrouver le goût du bon vieux livre d'antan. Et une petite libraire de la rue Oberkampf nous redonne ce goût.

Une fois à l’intérieur, tel un antre un peu mystique, on est loin de l’art contemporain, des dernières tendances graphiques et des vernissages avinés. Une foule de masques et statues africains observent silencieusement mais intensément les visiteurs dans la petite boutique de Jean-Jacques Pankéshon.

IMG_7812

Né à Paris, fils d'un père Chinois et d'une mère Française, Jean-Jacques est un passionné de littérature depuis toujours « Mon premier livre "Autant on emporte le vent" de Margaret Mitchell fût lu sous les couvertures avec une petite lampe électrique à l'insu de mes parents (rires)! »  dit-il « La littérature est pour moi une ouverture vers d'autres pensées, d'autres lieux. Son horizon est infini, souvent plus riche que la réalité. Son approche peut être difficile. Rarement décevante de par sa diversité, aussi, elle laisse la place à notre sensibilité, à notre jugement. »

L’esprit curieux est titillé par des couvertures d'ouvrages anciens de toutes catégories, géographie, l'ethnologie, l'histoire de l'art, poésie… « Les livres viennent de successions d'achats effectués dans des brocantes, ventes aux enchères etc... Une sélection est faite selon des critères d'intérêts généraux et personnels. » explique Jean-Jacques. Offrant de bien belles éditions, ouvrages épuisés et raretés, de Ronsard à Artaud, de Bataille à Léon Bloy, la librairie est à l’image de ses lecteurs en quête de style et de monde singulier.

« C'est le chômage qui m'a poussé à créer mon entreprise. Etre dans un lieu où je me sente bien, avec les livres, la musique.» - (ndlr - des vinyles exposés au devant dans les bacs extérieurs flattent l’œil de tout passant). Revenant aux masques et statues Africaines, le P’tit curieux s’interroge. « C’est une ancienne passion de mon adolescence. Les pièces sont collectées par des "rabatteurs" d'Afrique, mais aussi des collectionneurs, ou encore salles de vente et la Chine. Ne voulant pas m'interdire d'avoir des pièces d'aujourd'hui et d'autres plus anciennes. Pas d'enfermement, mais une ouverture, qui correspond bien à une galerie-librairie de quartier. ».

Le must? Pour les assoiffés de lecture nocturne, la librairie parfois ouvre ses portes jusqu’à deux heures du matin.

DSCF1577

DSCF1592

Bouquinistes, amoureux de l'édition et connaisseurs de certains secrets que l’on ne révélera point ici, allez et entrez au Livre à Venir.

Propos recueillis par Les P'tits Parisiens

Le Livre A Venir

88 Rue Oberkampf, 75011 Paris

Tél : 01.43.57.14.76

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*